Actualités

Partager sur :

Nicolas vous en dit plus sur le projet PROMET-Hé !

16 avril 2021 Entrepreneuriat
Vue 339 fois

Nicolas PELISSIER (Géologie, 2007) est ravi de vous annoncer que 45-8 ENERGY, dont il est le co-fondateur aux côtés de Benoît HAUVILLE (Géologie, 2007), a été sélectionnée par l'Etat et notamment par Madame la Ministre déléguée à l'Industrie, Madame Agnès PANNIER-RUNACHER, comme lauréat de l'Appel à Projet "Plan de Relance pour l'Industrie - Secteurs Stratégiques" avec une subvention de Bpifrance d'1.6 M€ via son projet "PROMET-Hé".

Le projet PROMET-Hé (PROcédé MEmbranaire pour le Traitement de l’Hélium) consiste à développer un procédé de valorisation de l’hélium éco-responsable, local, compact et présentant une consommation énergétique très inférieure aux procédés de référence. Ce projet, réalisé en partenariat avec le Laboratoire Réactions & Génie des Procédés (LRGP) et le CNRS et labellisé par le pôle de compétitivité Materalia, pourra à terme permettre de faire émerger la filière française et européenne de cette ressource rare et recherchée. Sa mise en oeuvre via un pilote expérimental mobile, une première européenne, permettra de valider le procédé sur plusieurs gisements déjà identifiés par 45-8 ENERGY, dans la Nièvre notamment, avant son déploiement à l’échelle industrielle.

Le projet PROMET-Hé acte en faveur de la transition écologique selon différents aspects:

  • La valorisation, permise par PROMET-Hé, du gaz carbonique présent dans le flux gazeux du projet pilote nivernais qui s’échappe actuellement vers l’atmosphère permettra de limiter les émissions de gaz à effet de serre de la zone.
  • La technologie membranaire nous permet de nous affranchir de l’utilisation de produits chimiques, souvent employés pour la séparation de gaz et ainsi d’éviter leur rejet dans la nature.
  • La technologie membranaire nous permet également de bénéficier d’un procédé de séparation de gaz extrêmement compact et donc de mettre en place des unités de production à très faible empreinte au sol.
  • Le fait de cibler le marché de l’hélium gazeux, qui représente 75% des usages européens, et de le distribuer en circuit court, nous permet d’éviter sa liquéfaction extrêmement énergivore et pourtant nécessaire à son transport longue distance.
  • Le fait de valoriser l’hélium en circuit court permet de diminuer le rejet de gaz à effet de serre induit par un transport longue distance et ainsi de réduire considérablement l’impact environnemental de la filière.


Quelle évolution pour 45-8 ENERGY depuis 2017 !

Nous ne manquerons pas de suivre cette belle aventure...




1
J'aime

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.

Proposer une actualité